INDEX DU FORUM LES TETOUILLEURS A LA CROISEE DES MONDES
Bienvenue sur le forum des tétouilleurs

Si vous souhaitez des informations concernant l’allaitement, vous pouvez cliquer sur Portail, puis sur les liens qui vous intéressent, aucune inscription n’est nécessaire pour y accéder.

Si le forum vous convient, vous pouvez vous y inscrire, mais il vous sera demandé de participer au forum régulièrement, il est inutile de venir s’inscrire pour mettre le forum de coté, ne pas oublier que c’est un forum d’échange.

N’oubliez pas de lire le règlement jusqu’au bout, il vous apporte des informations nécessaire sur le forum.

A très bientôt sur le forum.

Arween

INDEX DU FORUM LES TETOUILLEURS A LA CROISEE DES MONDES

Forum d'entraide à l'allaitement
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Qualité du lait maternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arween
Revenir au début, tu dois
Revenir au début, tu dois
avatar

Messages : 10899
Age : 40
Vous habitez où? : Entre l'écorce et l'arbre
De quel humeur êtes vous? : Difficile mais faut faire avec

MessageSujet: Qualité du lait maternel   Lun 12 Aoû - 19:06

UN LAIT NON NOURRISSANT

Il est difficile de savoir qui croire dans ces moments de doute, car beaucoup d'entre nous se pose la question sur la qualité de son lait.

Bébé pleurant toutes les larmes de son corps, se jetant sur le biberon comme un affamé, ne grossissant pas, le pédiatre qui vous affirme que votre lait est pauvre, le voisin, la famille etc... beaucoup de raisons de douter de son lait mais pourquoi?
Comment peut t'on douter de soi à ce point?
Après tout, comment un lait parfaitement adapté à bébé pourrait lui porter préjudice?
Avez vous déjà vu la vache ou un autre mammifère se poser cette question? Non
Pourquoi? Car cela coule de source

Alors un lait pauvre, est ce un mythe ou une réalité?
Je vais être honnête, ce n'est ni un mythe, ni une réalité, c'est une cause à effet

Un lait pauvre n'existe pas au sens propre du terme.
Il faudrait une dénutrition très importante et avancée pour se retrouver avec un lait de mauvaise qualité, et avant qu'il ne le devienne, sa source se sera arrêtée avant

Il y a des cas de lait pauvre lorsque la mère est végétalienne mais uniquement quand cette dernière a décidé de devenir végétalienne sans avoir pris la peine d'équilibrer son alimentation.
Déjà ce régime lui sera préjudiciable, la quantité de son lait diminuera et la qualité aussi n'apportant pas tout ce que bébé a besoin.
J'ignore si l'enfant serait mis en danger tout dépend du nombre de tétée pour bébé.

En revanche, végétalienne, et végétarienne confirmée (qui équilibre leur alimentation pour palier aux éventuelles carences) auront un lait parfaitement adaptée à bébé

Hormis c'est cas, un lait pauvre est impossible de nos jours

Il est donc rare d'avoir un lait non nourrissant, donc faites vous confiance, si bébé tète souvent, cela n'inclue pas qu'il meure de faim, s'il se jette sur le biberon également, il y a toujours une raison à tout dans la vie, et je puis vous assurer que votre lait est parfait pour bébé


FAITE VOUS CONFIANCE  

POLLUTION DU LAIT MATERNEL

Cigarette, médicament, alcool, etc... quel impact on t'il sur la qualité du lait?
Beaucoup de mamans hésitent à allaiter à cause de ces pollutions qui pourraient affecter bébé.
Le plus souvent, on ignore que la vache qui produit le lait et elle aussi victime de la pollution, encore plus lorsque le lait n'est pas 'bio'.
Leur alimentation n'est pas très saine.

Alors comment choisir? Comment savoir?

 La cigarette
Les toxines provenant de la cigarette se retrouvent dans le lait maternel.
La toxicité diffère selon le nombre de cigarette, le temps entre une cigarette et la tétée, si la maman fume ou si elle crapote.

Lorsque le lait est pollué par la nicotine (et autres polluants comme l'arsenic, le goudron, plomb, mercure ou encore méthanol .....) cela peut provoquer quelques soucis de santé à bébé
(agitation, colique, trouble du rythme cardiaque, vomissement, diarrhées, somnolence, irritabilité etc....)

Le trajet des agents toxiques via votre lait est atteint en 10 minutes.
La durée de vie dans votre lait est au alentour de 60 à 90 minutes.
Il faut environ 8 heures pour que la pollution soit éliminée.

Le saviez vous que la nicotine entraîne une diminution du taux de prolactine, et diminue le réflexe d'éjection du lait lors des tétées.


 Le tabagisme passif (fumer dans la maison en présence ou non de l'enfant) est plus dangereux que si l'enfant absorbe les toxines via le lait maternel!

Il est donc vivement conseillé de ne pas fumer dans la maison que se soit en présence ou non de l'enfant
(le mieux reste de fumer en dehors de la maison)

Des soucis de santé peuvent en découler (bronchite, bronchiolite, infection orl, mort subite du nourrisson etc....)

Il sera donc conseiller à la mère de ne pas fumer pendant sa période d'allaitement.

Afin d'arrêter le tabac, il faut que la mère soit soutenue dans son projet, et que lorsqu'elle craque de ne pas culpabiliser.
Il faut qu'elle s'informe de la composition de la cigarette, de ne pas sous estimé le sevrage et surtout de se faire confiance.

Quand j'ai décidé d'arrêter de fumer, j'étais enceinte de mon aîné, je ne voulais pas qu'il grandisse sans sa mère, ou avec une mère malade, j'ai vu des personnes de ma famille justement malade à cause de la cigarette et disons que la grossesse ma permis de faire mon sevrage.

J'ai mis du temps mais je l'ai fait, et lorsque j'ai accouché, j'ai fumé une cigarette lorsque j'allaitais et j'ai tellement culpabilisé de lui polluer son lait, que je n'ai jamais recommencé.
J'ai appris par la suite ce qu'il y avait réellement dans une cigarette, et j'avoue que cela m'a aussi refroidie, étant d'une nature écologique et bio, je ne peux m'y résoudre même si j'avoue qu'elle me manque de temps en temps.

Après si la mère ne peut s'y résoudre, il est préférable de fumer et d'allaiter, que de ne pas allaiter
Il y a cependant quelques règles à respecter pour limiter la pollution du lait de bébé.
Ces conseils ne sont pas toujours facile lorsqu'on a un nouveau né, puisque les tétées sont assez anarchique
 Il est conseillé de fumer juste après une tétée et d'attendre au moins une bonne et demi avant de donner le sein.
 De ne pas fumer dans la maison (ni dans la voiture)
 Et si une personne ou plusieurs fument pensez à ouvrir les fenêtres.
 Crapoter plutôt que d'inhaler la fumer, cela diminue les toxines.
 Et limiter la consommation de cigarette (cinq serait parfait).

Essayer de trouver un substitue pour la cigarette, cela vous aidera à vous sevrer
Et pensez à ce qu'il y a dans la cigarette, cela m'a vraiment aider

 L'alcool
Pendant la grossesse, l'alcool est vraiment déconseillée, il en est de même lors de l'allaitement, car l'alcool passe dans le lait.
Et si vous buvez, et bien bébé en profite  

Une fois l'alcool ingéré, il lui faudra entre 30 à 60 minutes pour être présent dans le lait maternel.
Il faudra attendre environ 4 heures pour ne plus avoir de trace d'alcool dans le lait maternel (si biensur, il n'y a pas d'autres approvisionnement ), on pourra donner le sein au bout de 2 heures si vraiment bébé ne peut attendre.

Il est important également de savoir que l'alcool modifie le gout du lait, le rendant plus disons 'aromatisé'  et diminue biensur le REF.

Sachez cependant que l'alcool peut altérer le sommeil de bébé, et si la mère consomme excessivement de l'alcool, l'enfant peut devenir dépendant!

 Ce qu'il faut retenir, c'est que si l'alcool provoque de grave trouble chez un alcoolique, il en est de même chez l'enfant.
Dans un cas d'alcoolisme sévère, il est recommandé de ne pas allaiter!

En revanche, si la mère boit un verre de temps en temps lors des occasions festives, cela ne pose aucun souci, si elle prend certaines mesures (à savoir boire après une tétée, tirer son lait si la maman risque de boire plus d'un verre et d'attendre 2 à 4 heures avant le remise au sein. (le lait tiré sera jeter cela va s'en dire)

 L'automédication
Il n'est pas recommandé de faire de l'automédication, que se soit en allopathie, ou en naturopathie sauf avec un avis d'un professionnel

L'allopathie, certains médicaments sont néfastes lors de l'allaitement, vous avez cependant deux sites qui vous permettent de savoir si oui ou non la consommation de ces médicaments sont possible pendant l'allaitement

 Site Lecrat
 Site E-Lactancia

En naturopathie, vous avez la possibilité de vous soigner en plante (phytothérapie), en huiles essentielles (aromathérapie) ou encore par les granules (homéopathie) attention à ces dernières, elles sont à base de lactose, si la personne ou bébé est intolérant à ce dernier, cela peut poser quelques soucis.

 Faites attention au complément alimentaire, que se soit en pharmacie, ou en magasin bio, le mieux reste des compléments naturels comme la spiruline, l'ortie etc.... Ne prenez pas des compléments 'complexe'.
Si vous avez besoin de vous complémentez, vous avez des compléments spécial allaitement (même si c'est chimique, cela reste assez efficace) ou alors prenez soin de vérifier la composition du complexe vitaminé, s'il est naturel, il n'y aura que des plantes.

Je ne parlerai pas de la consommation de drogues dures ou celle du cannabis, car j'espère que la maman sera assez intelligente pour ne pas en consommer pendant SA grossesse et SON allaitement.

 La pollution du lait via l'alimentation, ou autre
L'alimentation joue un rôle majeur sur la qualité du lait, une alimentation saine sans additif, colorant, paraben, ou autre élément chimique donnera un lait bio
Si la maman mange de qualité médiocre ou industriel pour x ou y raisons, bébé en profite également mais dite vous bien que la vache de monsieur Nestlé ou autre ne sont pas nourris comme dans la petite maison dans la prairie et donc un non allaitement n'est pas justifié car la composition du lait infantile sera bien plus pollué que votre lait.
Après rien ne vous empêche de revoir votre alimentation et de manger plus sainement.

Arween    

_________________
"Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande."
Revenir en haut Aller en bas
 
Qualité du lait maternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qualité du lait maternel
» Flan et yaourt de lait maternel
» Comment épaissir le lait maternel?
» Nez tout plein et lait maternel
» Mettre de la farine de riz dans un bib de lait maternel ???

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
INDEX DU FORUM LES TETOUILLEURS A LA CROISEE DES MONDES :: NOS P'TITS TETOUILLEURS :: Fiches techniques sur l'allaitement :: Le lait maternel-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: